Mon olivier perd ses feuilles

Olivier : comment éviter qu'il perde ses feuilles

L’olivier est un arbre cultivé depuis des millénaires dans les régions méditerranéennes, où il est largement apprécié pour ses qualités ornementales et pour ses fruits, qui donnent une huile de qualité supérieure et qui nous rappelle le soleil, les beaux jours d’été et le chant des cigales.

Il est robuste dans son milieu naturel mais en dehors de celui-ci ou quand il est en pot, il est plus fragile et peut perdre ses feuilles.

Comment identifier la cause de la perte des feuilles d’un olivier ?

Observations visuelles

Commencez par examiner l’arbre de manière générale, en vous concentrant sur les feuilles qui tombent, leur couleur, leur aspect et leur position sur l’arbre. Essayez de déterminer si la perte des feuilles est sélective (c’est-à-dire si certaines branches ou certains côtés de l’arbre sont plus touchés que d’autres) ou si elle est générale (toutes les feuilles de l’arbre sont touchées).

Olivier perdant ses feuilles

Analyse du sol et de l’arrosage

Vérifiez l’état du sol et de l’arrosage de l’arbre. Assurez-vous que le sol est assez humide et que l’arbre reçoit assez d’eau, surtout en période de sécheresse. Si le sol est trop sec ou si l’arrosage est insuffisant, cela peut être la cause de la perte des feuilles. Quand il est en pot, arroser abondamment et laisser sécher la terre entre deux arrosages.

Recherche de maladies ou d’insectes

Examinez les feuilles et les branches de l’arbre à la recherche de signes de maladies ou d’insectes. Les maladies peuvent se manifester par des taches, des cloques, des pustules ou des verrues sur les feuilles ou sur l’écorce de l’arbre. Les insectes peuvent être visibles à l’œil nu ou sous forme de toiles ou de cocons. Si vous suspectez une maladie ou une attaque d’insectes, prenez des photos et contactez un professionnel.

Autres causes possibles

Si vous n’avez pas réussi à identifier de cause évidente, alors il faut vérifier si l’arbre n’est pas exposé à des facteurs perturbants tels que le gel, les forts vents ou les travaux de jardinage récents.

En hiver, ne rentrez pas votre olivier dans la maison, nos appartements sont souvent trop secs et trop chauds. N’oubliez pas que cet arbre peut supporter de très basses températures allant jusqu’à moins quinze degrés, si son pot est bien drainé et que ses feuilles sont à l’abri des vents froids. En effet, ce qu’il n’aime pas est l’eau stagnante et l’humidité.

Si vous ne pouvez pas le mettre à l’abri des vents, alors un voile d’hivernage épais (100 grammes par mètre carré) fera bien l’affaire.

Il faut savoir que la première année, un olivier dans un bac ou un pot percé et bien drainé peut supporter des températures allant jusqu’à moins six ou huit degrés.

Si vous n’arrivez pas à trouver la cause de la perte des feuilles de l’olivier, il peut être judicieux de contacter un professionnel ou un service de jardinage pour obtenir des conseils et un diagnostic plus précis.

Remèdes à la perte des feuilles

Traitements contre les maladies

Si la perte des feuilles de l’olivier est causée par une maladie, il peut être nécessaire de traiter l’arbre avec des produits spécifiques pour combattre la maladie. Rendez-vous dans votre jardinerie pour acheter les produits adaptés à la situation et des conseils sur leur utilisation.

Traitements contre les insectes

Si la perte des feuilles est causée par une attaque d’insectes, il va falloir traiter l’arbre avec des insecticides de préférences biologiques, qui sont moins nocifs pour l’environnement, pour l’être humain et pour votre olivier. Suivez les consignes et respectez les doses recommandées lors de leur utilisation.

Il est important de noter que les traitements contre les maladies ou les insectes doivent être effectués de manière préventive, c’est-à-dire avant que le problème ne se manifeste de manière trop importante. En effet, si la perte est déjà très importante, remédier au problème peut s’avérer difficile et l’arbre peut gravement être endommagé donc un peu de prévention permettra d’éviter une tonne de remède.

Conseils pour éviter que votre olivier perde ses feuilles

Conseils pour la santé de son olivier

Pour bien pousser et bien vivre, l’olivier a besoin de certaines conditions de croissance qui lui sont propres. Voici quelques éléments qui sont essentiels à sa croissance et à sa santé :

  • Un sol bien drainé, qui ne retient pas l’eau en surface, s’il est trop humide, les racines peuvent pourrir et l’arbre peut être affecté par des maladies.
  • Un ensoleillement adéquat car il a besoin de soleil pour bien pousser. Il est donc recommandé de le planter ou de mettre son pot dans un endroit ensoleillé, qui reçoit au moins 6 heures de soleil par jour.
  • Il a un besoin régulier en eau pour se développer correctement. En période de sécheresse ou de fortes chaleurs, il est important d’arroser l’arbre de manière adéquate pour éviter la perte des feuilles et assurer sa santé.
  • L’olivier peut bénéficier d’une fertilisation régulière et adaptée qui lui apporte les nutriments nécessaires à sa croissance. Il n’a pas besoin d’un sol riche, bien au contraire, mais le fait qu’il soit en pot rend nécessaire un apport en engrais à la fin de l’hiver. Il est recommandé d’utiliser un fertilisant spécifique pour les arbres fruitiers, qui contient des éléments tels que l’azote, le phosphore et le potassium. Vous pouvez par exemple choisir un engrais pour citronnier, cela marchera très bien.
  • La taille régulière de l’olivier peut contribuer à son développement et à sa santé. Elle consiste à couper les branches qui sont trop longues ou qui sont mal orientées, afin de favoriser une croissance saine et équilibrée de l’arbre. Cela boostera votre arbre et votre feuillage sera bien plus fourni.

En suivant ces conseils et en lui offrant les conditions de croissance qui lui sont adaptées, vous pourrez aider votre arbre à se développer de manière saine et à produire de bons fruits (il faut en moyenne attendre qu’il ait 7 à 10 ans pour qu’un olivier donne des fruits)

Les gros oliviers que l’on trouve en jardinerie, sont souvent de très vieux oliviers qui produisaient de fruits comestibles et qui ont été remplacés et pour ne pas les jeter ou les détruire, ils sont recyclés au grand plaisir de ceux qui souhaitent en avoir un dans leur jardin.

Mieux connaître l’olivier

Connaître son olivier

Il peut atteindre plusieurs siècles d’âge et mesurer jusqu’à 15 mètres de haut. Son branchage est épais et son tronc est couvert d’une écorce grise et rugueuse, il a un port noueux et majestueux. Qu’il soit coupé ou qu’il subisse le froid, le gel et même le feu, il persiste et repousse de plus belle. Ses feuilles sont persistantes, elles sont vertes avec des reflets argentés, il a une pousse rapide, les premières années puis très lente quand il commence à prendre de l’étoffe.

Qu’il soit en pleine terre ou en pot, chez les particuliers, c’est très souvent à titre décoratif qu’on le choisit.

L’olivier dans la culture méditerranéenne

L’olivier est une plante symbolique, qui est liée à la paix et à la sagesse. Dans la mythologie grecque, il était considéré comme un arbre sacré, qui était offert en sacrifice aux dieux.

Dans la Grèce antique, il était également un symbole de victoire et de gloire, et les athlètes qui remportaient les Jeux Olympiques recevaient une couronne d’olivier en signe de reconnaissance.

Il était également considéré comme un arbre magique, qui était censé protéger les maisons contre les mauvais sorts et apporter la prospérité à ceux qui en prenaient soin.

Aujourd’hui encore, c’est un arbre très apprécié dans les jardins méditerranéens, où il est souvent associé à la tradition et à l’histoire de la région.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut